Camp d’été 2015

Nous voici de retour du camp Folliu après une géniale semaine avec de belles découvertes.

Côté spéléo nous avons réussi à jonctionner le FB15, baptisé le gouffre de Sainte-Barbe, avec le Réseau du Folliu. La désobstruction et la dépollution avant le camp n’a pas été de tout repos… Avec cette nouvelle entrée, il est maintenant possible de descendre au puits des Rolling Stones avec le kit sur l’épaule. Une révolution facilitant les explorations ! Continuer la lecture de « Camp d’été 2015 »

Dépollutions dans le canton de Fribourg

Certains gouffres ont été utilisés comme dépotoir, avec divers déchets comme des ordures ménagères. Ces pollutions, le plus souvent anciennes, doivent être assainies, bien qu’elles soient à l’abri des regards au fond des cavités.

Les membres de notre association des Folliu-Bornés, en collaboration avec le Spéléo Club des Préalpes fribourgeoises, assainissent bénévolement des cavités du canton de Fribourg.
Continuer la lecture de « Dépollutions dans le canton de Fribourg »

Explorations aux sources du Toleure

Cela fait bien longtemps que nous voulions retourner aux sources du Toleure. Une région que nous avions laissée de côté suite aux découvertes exceptionnelles faites dans le canton de Fribourg.

L’année passée, il a été décidé de reprendre l’exploration des sources du Toleure. Malheureusement pour nous, les conditions météorologiques n’ont pas rendus pas cela possible en 2014. Il faut savoir que le fond du puits des Raté est noyé par l’eau à la moindre crue du réseau karstique. Avec la fin des crues de printemps à la fin mai, l’exploration des sources du Toleure recommence en 2015.

Les crues de cette source sont terriblement brusque et les débits dépassent souvent les 10 m3/s ! Une coloration a montré une relation rapide entre la source et le gouffre de Longirod. Va-t-on découvrir l’aval du collecteur découvert dans ce même gouffre ?

[divider]Puits de Râtés [/divider]

Le puits des Râtés, que nous avions nous-même découvert et exploré, se termine sur une étroiture infranchissable à -27 mètres. La désobstruction était impossible à cause de l’argile omniprésente et aux difficultés de progression. La descente au fond de ce gouffre était bien plus difficile que de nombreux grands gouffres (!). Suite à nos élargissements, les crues on aujourd’hui nettoyé les parois et l’exploration de la suite est de nouveau envisageable.

L’objectif au puits de Râtés est de forcer l’étroiture terminale. Pour commencer, la sécurité du gouffre va être vérifiée. Il faut savoir que l’entrée dans la moraine a dû être étayée. Les équipements des puits ont certainement aussi souffert avec le temps et les crues. Certains aménagements sont aussi requis pour faciliter le travail au fond du gouffre.

Ce puits pourrait être un accès à la rivière souterraine du Toleure-Aubonne…

 

[divider]Topographie de surface [/divider]

En parallèle, une topo de surface des sources du Toleure va être levée. En crue, l’eau sort à de nombreux endroits dans le secteur, souvent dans la moraine. Il y a cependant quelques zones permettant d’atteindre la roche en place, comme par exemple au Puits du Toleure. Cette topo permettra de mieux comprendre le réseau souterrain.

Cette exploration est réalisée par l’AFB avec le renfort d’autres excellents spéléologues de Suisse romande.

28/5/2015

Une désobstruction pas comme les autres

En 2008, une première grotte étonnante, une belle conduite forcée, a été découverte en Gruyère dans les parois du Vanil des Artses. Son fond, colmaté irrémédiablement par l’argile, a motivé certains à escalader la montagne à la recherche de nouvelles entrées. C’est justement après une de ces escalades, qu’une grotte prometteuse a été découverte. La cavité est étonnante pour la région, avec des volumes intéressants, un creusement phréatique et des remplissages attestant de l’âge de ses galeries. Continuer la lecture de « Une désobstruction pas comme les autres »

Prospection au sommet du Vanil des Artses

Florian et moi sommes montés au Vanil des Artses vendredi sous un temps un peu incertain pour regarder à quoi pourrait ressembler la futur sortie de la grotte du Dragon au sommet du Vanil des Artses.

Nous avons d’abords été vers le petit col au SW du sommet. Grâce à des bâtons d’encens, nous y avons repérés deux petit trous aspirants. Mais étant donné que les coordonnées calculées avec la topo de la grotte indiquent le terminus plus proche du sommet, nous avons installée une corde pour descendre dans la falaise sur la face lémanique. Nous avons découvert exactement aux coordonnées final de la topo du Dragon un petit trou aspirant sous un rocher ! Il se situ à environ 15 mètres sous la Crête, coté lac Léman !!! 🙂 Continuer la lecture de « Prospection au sommet du Vanil des Artses »

In den Löchern

Ce lapiaz se situe au coeur de la Gruyère dans les Préalpes Fribourgeoises sur la commune de Jaun. Pour s’y rendre, il faut partir depuis Bulle en direction de Charmey et suivre la route menant au col du Jaun. En arrivant à In Fang, il faut monter par une petite route en direction de la Hochmatt et de la chaîne des Gastlosen. Le lapiaz se trouve au pied du Cheval Blanc, non loin du sommet de la Hochmatt.

Ce Lapiaz devrait se situer en dessus du collecteur qui conduit les eaux à l’imposante source du Jaun. Cette source a déjà été plongée à de multiples reprises, sans toutefois permettre d’accéder à des galeries à l’air libre.


La Source du Jaun en crue

Ce Lapiaz se situe vers 1800 mètres d’altitude. Cette zone a déjà été effleuré par d’autres explorateurs. Cependant, aucunes cavités n’a été explorée en profondeur, même si un gouffre comme le IL18 a déjà été repéré et partiellement exploré.

Les découvertes y sont fantastiques, comme le gouffre de « on a marché sur la lune »et sa rivière de glace ou le gouffre des indécis qui atteind une profondeur de -115 mètres (en cours d’exploration)… Un réseau majeur, qui n’a pas encore été découvert, se cache certainement sous ce lappiaz. A suivre…

La rivière de glace du gouffre de « on a marché sur la lune » en images